Pattaya et le tourisme sexuel

ATTENTION, CET ARTICLE POURRAIT CHOQUER. COEURS SENSIBLES S'ABSTENIR.

Pattaya... Commençons par le bon côté , petite ville au sud de
Bangkok avec de belles plages débordantes de touristes sous les
parasols où l'on peut pratiquer plusieurs sports nautiques moto-marine
(400B/30 min), survoler la plage en parachute tiré par un bateau (500B/
15 min) planche a voile, voilier, baignade et pêche en haute mer.
Toutes ces activités ne sont que des bouches-trou pour la plupart des
vacanciers qui sont ici exclusivement pour le sexe. Vous trouveriez ce
paysage beaucoup moins attirant si vous voyiez de vos propres yeux
tous ces hommes grisonnants et bedonnants avec une jolie jeune
thaïlandaise se minouchant sous les parasols. Ici aucun hommes seul...
Il y a de l'amour à porté de main pour quiconque avec un peu d'argent.
Pataya était initialement un paysible village de pêcheurs sans
prétention, mais il a eu la "chance" de voir une base militaire
américaine s'installer sur un ile non loin de la cote. Ces gentils
américains profitaient de leur temps de permission pour rejoindre la
côte en quête de "divertissement"! Le commerce du sexe fut alors
tellement lucratif que les boites à gogo ont poussé comme des
champignons. Et quand je dis des champignons je veux dire des champs
de champignons! Putain, pas moyen de trouver une place où manger sur
Walking Street il y a juste des bars de danseuses sur des
kilomètres...  Ok ok! J'arrete, je vais vous décrire mon aventures
avant de porter un jugement.

Donc, j'ai pris un vol de Chiang Mai vers Bangkok et depuis l'aéroport
il y a des bus qui partent à toutes les heures vers Pataya(150B). Dans
le bus je rencontre 2 français qui ne savent pas trop ou aller à
Pattaya mais ils sont la pour faire le party. Parfait pour moi je suis
seul et j'ai envies de faire la fête. De plus ça fait du bien de
parler français un peu.

Le bus nous débarque un peu nulle part au milieu du centre ville et on
prend un PuckUp taxi vers soi 12 où il y a plusieurs hôtels (600B/
nuits) Une fois la clé de la chambre en main, on dépose nos sacs et
gogogo vers la plage! Les français partent 30 min en moto-marine et je
m'éttends au soleil en surveillant leurs trucs. Ça me
donne l'occasion d'admirer le paysage... Je vois au loin une grande
femme scultée au couteau qui se baigne avec avec 2 copines. De longue
jambes, une taille ultra mince, forte poitrine et long cheveux noir.
Elle remarque que je la regarde sans trop de discrétion et elle
commence à me faire des signes de la mains. Je réponds d'un sourire
sans broncher de ma chaise de plage. Voyant que je ne réagi pas trop
elle en rajoute, elle se colle sur sa copine et commence à faire des
mouvements de bassins très provoquants et vulgaires. Le sourire aux
lèvres, je reste de glace. Elle commence emsuite à faire des mimes de
fellation... S'en ai trop pour moi, je détourne le regard et mets mes
lunettes soleil. Une fois mes 2 potes de retour, on part marcher un peu
plus loin, et on passe devant la dite femme qui est assise sur une
chaise. Lorsqu'elle me voit arriver, elle enlève le haut de son bikini
me révélant ses faux seins pour une ultime tentative de
séduction ... C'est à ce moment que je me rend compte que son visage
n'est pas très féminin... Et oui... Première rencontre pour moi avec
une ladyboy de Pattaya! Les ladyboy sont des hommes qui tentent de
ressembler à des femmes à grands coups de chirugies plastiques. Je dois
dire que de loin je me suis fait prendre au jeu... Elle était superbe
à mes yeux, outre l'attitude de dévergondé.

On termine la journée sous le soleil à jouer au frezbee et sur le
chemin du retour, juste devant notre hotel, Enzo un des français,
arrête dans un salon de beauté attiré par une jolie thailandaise(la
propriétaire). Après quelques minutes de discutions il réussi à l'inviter a se joindre à nous pour sortir ce soir. Bonne
nouvelle, il semblerait qu'elle sera accompagnée d'une amie, 2 femmes 3
hommes... On part entre homme souper au McDonalds ( oui oui la bouffe
américaine me manque) et ensuite on fait un pit stop au 7eleven pour
faire provision de coke, RedBull et SangSumg(rhum thaïlandais)
histoire d'agrementer notre marche dans la ville bourdonnante. Nous
sommes à la recherche d'un salon de massage où il y aura assez de
jolies thaïlandaises pour 3, car elles ne sont pas superbes les
masseuses en général. On cherche longtemps et on fini par tomber sur
une rue avec pleins de salons de massages(soi 16 je crois) On prends
chacuns un salon qui nous plait et on se donne rendez-vous une heure
plus tard. Assis devant mon salon, 11 masseuses me font des sourires
et des beaux yeux. Le choix est difficiles, il y en a 3
intéressantes ... Mon subconscient me vient en aide avec de belles
paroles de sagesses : "Dans le doute, tu prends celle avec les plus
gros seins" :P Je blague!! Me voilà donc parti pour un massage à
l'huile de tous le corps d'une heure (250B + 250B pour les désireux de
Happy Ending aka la branlette)

Une heure plus tard je retrouve les boys en on se regarde tous avec le
sourire niais du gars satisfait. En route pour notre rencart avec les
2 thaïlandaises!

La proprio du salon est une petite bombe au seins refait et sa copine
est aussi très jolie. Toutefois les 2 me paraissent un peu trop
superficielles, je vous dresse le portrait : ultra maquillées, faux
cils qui sont 3 fois plus long que la normale, du glush sur les
lèvres, brillant sur le visage, ralonge de cheveux artificielle, très
longs ongle peints avec les plus beaux motifs que j'ai vu à ce jour,
talon haut en aiguille, jeans et chandail moulant avec sacoche et
bijoux Guess... Ça parait qu'une des 2 a un salon de beauté.

Je fait un peu plus connaissance avec Bow, l'amie de la proprio,
pendant notre marche vers une discoteque branchée à la fin de
WalkingStreet. Elle parle un peu anglais, assez pour que l'on puisse
communiquer, et j'apprends qu'elle a 29 ans, qu'elle travaille a
Bangkok et qu'elle est en visite à Pattaya chez son amie. J'ai
remarqué avant de partir qu'elle possédait une superbe voiture de
l'année et ça m'a suffi pour me convaincre qu'elle n'avait pas besoin
de mon argent et quelle était là pour avoir du fun. Look like a safe
girl.

La discothèque est digne de ce nom et ressemble un peu au Dagobert.
L'alcool est plus cher ici (même prix que Québec) mais elle coule à
flots et la musique américaine pop ajoute au cocktail qui fait mon
bonheur. Je commence à faire du charme à Bow et en moins de deux je la
traine sur le dancefloor. "And it is on!" comme dirait Barney Stinson... Faut
croire que les jeux de la séduction sont universelle. On passe
vraiment une super soirée tout les 5, j'ai même réussi à avoir des
shooter de Black Russian en mixant des alcools noname. Vers 2h je
commence à en avoir assez et je propose à Bow de partir, laissant nos
amis continuer la fête. On embarque sur une moto-taxi(150B) et on
parcoure Pattaya de nuit jusqu'à l'hôtel. La brise fait danser les
cheveux de Bow sur mon visage tandisque je m'accroche à elle dans une
étreinte sémi romantique, semi j'ai peur pour ma vie à 3 sur cette
petite moto avec ce chauffeur qui zizag à tout allure entre voitures et piétons.

Le lendemain on part toute la gang avec la superbe voiture de Bow
vers la plage de Jomtien plus au nord. Vitre teintée, air climatisé
et chauffeur privé, quoi demander de mieux. Cette plage est beaucoup
plus tranquille et agréable car elle est loin du tourisme sexuel. On
passe la journée à prendre du soleil, boire de la bière Tiger,
manger du crâbe et jaser bien penard. Nos 2 amies thaïlandaises
prennent bien soin de rester à l'ombre car elles veulent avoir le
teint pale le plus possible. Je comprends alors pourquoi il n'y a pas
beaucoup de thaïlandaises sur les plages(outres celles qui accompagne
les papy) elles se cachent du soleil le jour pour conserver un teint
plus pâle, prisé par les touristes, les revues de mode et la TV... Pathétique !!! J'invite Bow à
venir se baigner et elle refuse car elle ne veut pas briser son
maquillage et ses faux cils. À moi de lui répondre : "I don't care
about this fake stuff, you come swimming" et elle fini par accepter
mais seulement plutard lorsque le soleil sera moins fort. Faudrait pas
ternir la peau de madame.... Finalement la baignade au coucher du
soleil fut des plus agréable.

Retour à l'hôtel, je laisse Bow se doucher dans ma chambre pendant
que je pars chercher mon linge au lavage  quelques rues plus loin. À
mon retour, je vois une femme sortir de la douche en serviette que je
ne reconnais pas... Ce ne peut être que Bow mais je vous jure que
pendant un instant j'ai bien vérifier si ce n'était pas une autre
femme tellement la transformation était frapante. Plus de maquillage,
de faux cils et de glush, seulement un beau visage rond et pure, des
yeux très écartes et un sourire timide. Ahhhhh enfin la Thaïlande sans la putain de
culture américaine! Je lui dis que je la préfère ainsi et pour le
reste de mon séjour elle n'à porté qu'un minimum de maquillage.

Mes 2 cousins français doivent repartir pour la France, on se fait des
adieux et me voilà seul avec mes 2 nouvelles amies. Yuh(la proprio)
doist travailler un peu, quelques coupes de cheveux pour thaïlandaises et
touristes qui se rince l'oeil pendant une pédicure. J'invite Bow à
souper avec moi et on part avec son char vers walking street. Elle me
demande ce que je veux faire de la soirée et je lui répond : manger,
fumer la shisha en prenant une bière et découvrir ce que sont les bars
à gogo de walking street. Bow est offencée que je veuille aller là et
elle me dit : "I will kill you if you bring me there!" À moi de
répondre : "This is the second time you say that today" avec le
sourire. Bow capitule en tirant la langue. Après le souper on arrête
dans un bar de walking street ou un band live reprend des airs de
Shakira. Je commande 2 bières et une immense shisha aux pommes, c'est
la première fois que l'on ne me propose pas d'ajouter du pot! Yay! La
musique est bien trop forte pour entretenir une discution, je me
contente donc de regarder cette jungle tout autour. Juste devant moi un
papy est assis avec 2 thaïlandais limite 18 ans... (JAILBAIT Alert! ahhh non c'est vrai, en thailande tout est toléré...)

Jesuis incapable de cacher mon malaise à chaque fois que je vois ça, surtout
qu'il les caresse et les embrasse directe dans ma face. C'est comme si
je voyait 2 hommes barbus s'embrasser mais fois 10! Partout dans la
rue des touristes curieux, des hommes marchant main dans la main avec
leur thailandaise du moment, des ladyboy provoquantes, des vendeurs de
massage avec sexe (2000 B) qui arrêtent les hommes avec leurs catalogues
de femmes à la main. Aux étages supérieurs de certains cabarets, il y a
de grandes fenêtre donnant sur une danseuse en symbiose avec son
poteau. On peut voir depuis la rue dans les bars les jeunes femmes
semi-nues debout sur les contoires à se dandiner devant les touristes qui semblent peu impressionnés car ils peuvent toutes se les payer ou se les ont déjà toutes payé....

Je ne m'amuse pas trop finalement et ça m'a enlevé le goût d'aller
voir les bars à gogo ce soir, je propose donc à Bow de partir à
l'hôtel. Sur le chemin du retour, ayant vu comment tout ce spectacle
m'avait rendu perplexe, Bow me dit qu'elle a quelque chose à me
montrer. Elle me conduit en voiture sur LA rue... Soi 6... le plus
gros bordel du monde! Outch!!! C'est un supermarcher où on en trouve
pour tout les goûts: grosses, petites, grandes, Russes, Chinoises,
thaïlandaises, afriquaines, blonde, cowgirls, femme de ménage,
infirmières, habillées en fillettes avec des lulus, tout les clichés
sont là. Bow conduit très lentement car la rue déborde de pietonts (surtout des femmes aguichantes car les hommes ne font pas long feu dans cette rue sans repartir avec le grand amour sous le bras vers la chambre d'hotel).
Fenêtre baissée je comtemple avec grande curiosité ces devantures de
bars qui font office de comptoirs. Il doit y en a voir plus de 200 de
ces comptoirs collés les uns au autres arborant leur brochette de
jeunes femmes(et de vieilles, je vous dit, pour tout les fucking
goûts!) . J'aurais voulu avoir ma camera pour filmer ça! Chaque fois
qu'une bande de femme m'appercevait dans la voiture, elles criaient
commes des hystériques devant une rock star: "Hey sexy Man! Hey
handsome, come boom-boom with me! Let me eat your banana! " Essayant de me toucher, de
m'aggriper à l'intérieur de la voiture, je suis drôlement content de
ne pas marcher là!! Bow me dit que se n'est pas très safe pour un
homme seul, de venir ici. Aucune chance de parcourir la rue d'un bout
à l'autre sans se faire constamment agresser par des compagnes d'un
soir. Aller voir sur YouTube les vidéos qui ont réussi à se faufiller au
travers du filtre à porno de Google pour une idée plus précise de
tout ce bazaar.

La discotèque où on est sorti:

Voici à quoi peut ressembler les ladyboy:

Voici le genre d'agression que j'ai subi constament lorsque je marchais seul:

Video soft de Soi 6, les vrai ne passeraient pas sur YouTube:

 

La mer d'Andaman

Départ vers la cote ouest et les îles de la mer d'Andaman. Bateau, bus et long boat avec mon gros sac à dos, c'est la partie la moins plaisante quand on doit se déplacer avec sa maison sur son dos. J'ai choisi Raylai comme première destination sur la cote ouest. Raylai est une petite ile près de Krabi qui est reconnue pour être le paradis des adeptes d'escalade. D'immense pics de roches calcaire, bordés de plages de sable blanc, de palmiers et une jungle très dense font de cette ile un bijou encore authentique. Je dis authentique car j'aime moins les endroits où la culture américaine vient écraser la diversité culturelle d'un pays. Si vous avez besoin quotidiennement de votre Starbuck, McDonalds, Burger King alors vous serez servi à Phuket, Koh PhiPhi et Koh Samui, villes que j'ai pris soin d'éviter. Raylai est à l'extrême opposé de ces grandes villes, ici pas de route, pas de voiture n'y de moto, pas de bourdonement citadin, le calme et la pure beauté d'une île comme on en rêve souvent. Tout se fait a pied, hotels, restos, agences touristiques, bars et boutiques tous a distance de marche.

Nous résidons dans un charmant bungalow de bois (Rapala bungalow 400B) juste assez grand pour un matelas double(3cm d'epais) directement sur le sol, une étagère et une salle de bain. Le balcon est équipe d'un hamak, j'aime vraiment trop siester ladedans!!!! Et le lit est recouvert d'un filet anti- moustiques car on voit le jour un peu partout entre les planches qui font office de murs. On entend aussi sans arrêt les termites qui rongent la structure, au fil des jours c'est devenu une mélodie qui m'aide a dormir. Nous nous lions d'amitié avec Stephanie une infirmière canadienne qui pratique l'escalade ainsi qu'une thaïlandaise de 55 ans en vacance. Avec notre petit groupe, on loue l'équipement requis et on part gravir les nombreuses paroies de l'île. Je me fais initier par Shawna aux rudiements de cette discipline. Elle se lance la première sans corde, car la première personne a monter traine la corde derrière elle et la fixe a des encrages sur la paroie a intervalle régulier. C'est assez dangereux car quand tu tombe tu tombe de plus haut, mais tu es quand même attache. Une fois la corde en place les autres peuvent grimper plus aisément. La vue est magnifique, imaginez-vous accroche sur la roche à 15m dans les aires avec la mer en dessous, le soleil et la jungle sur la droite. J'ai tellement aimé mon expérience que je pense me mettre a l'escalade dès mon retour au Québec.

Le lendemain je pars pour une journée en apnée dans les îles avoisinantes (450B). Visite de 4 îles, souper sur une plage déserte pour le coucher du soleil et plongé de nuit. Si vous avez l'occasion de nager la nuit au large où il y a du plancton, vous allez être témoin d'un phénomène extraordinaire. En effet lorsque la nuit est tombé, si on pertube l'eau autour du plancton, il s'illumine. C'est tout simplement génial! Des millions de petites lumières qui me suivent dans l'eau!!! Mes mains et mes bras font des trainés lumineuses sous l'eau, j'ai l'impression d'être un magicien qui lance des boules de feu. Et pour ajouter a la beauté de la chose, le tonerre gronde et plusieurs éclairs jaillissent au loin. Juste Wow!

Railay possède aussi un trek de quelques heures vers un laggon  caché
profondement dans la jungle. C'est un trek pour avancés seulement car
on alterne constament entre marche et escalade pour atteindre le
laggon mais c'est vraiment trop bon!!! En plus j'ai vu pleins de
singes, une gigantesque araignée et un paysage époustouflant depuis le
viewpoint. Le laggon est un petit lac entouré d'immenses falaises (200m
+) qui de transforme en grand bain de boue en saison sèche.

L'audace ce n'est pas toujours payant...

C'est aussi sur Koh Tao qu'il m'est arrivé la plus grosse
mésaventure. On part en scooter vers Tamote Bay ou il semblerait qu'il
est possible de sauter dans l'ocean du haut de la falaise. La route de
sable est execrable, heureusement que je commence a être plus alaise
en moto. On arrive sur place, superbe plage mais pas de falaise. La
dite falaise est en faite une roche haute de 17 m que l'on atteint à
la nage, qu'il faut ensuite escalader pour enfin pouvoir sauter. Mais
y a-t-il assez d'eau pour tomber de si haut??? Je m'informe au près de
gens sur la plage afin de savoir si ils ont déjà vu quelqu'un sauter
et si oui de quel côté. J'apprends finalement qu'il faut sauter sur
la pointe droite du rocher et je me lance a la nage. Il y a beaucoup
de vagues et l'eau est peu profonde, ce qui rend la traverser pas trop
agréable au dessus des coraux coupants. J'atteint finalement la roche
saint et sauf et plusieurs petits crabes détallent à mon arrivée. La
roche est très glissante et recouverte d'une sorte d'algue gluante, de
plus à la surface de l'eau, bien aggripés aux roches, on retrouve des
coquillages très coupants. J'entrepent l'escalade... Ils ont pris soin
de laisser une corde pour nous aider mais seulement a mi-chemin. Après
seulement 2m d'ascension, je glisse sur des algues, perd pied et commence a
devaller vers le bas. Mes pieds et mes mains glissent sur la roche
gluante! Je panique et tente d'arrêter ma chute mais ne trouve aucune
prise sur cette merde. Je m'en serait tirer avec seulement quelques
erraflures si j'étais simplement tombé dans l'eau, mais non... La
barrière de coquillages coupants s'est fait un plaisir d'acceuillir
mes pieds. Outch!!! TabAr.... Ak! Poussé par l'adrénaline je me hisse
hors de l'eau, m'assoit sur le bas de la roche et contemple les dégâts.
Les 5 orteilles de mon pied droits sont profondement lacerées, mon
pied gauche n'est pas beaucoup mieux et mon pouce gauche est ouvert.
Le tout saigne abondament et je suis assis sur une roche a 10 min de
nage de la berge. Quoi faire?

Je décide d'attendre que l'hemoragie arrête et voir si je n'aurais
pas une faiblesse avant de tenter d'atteindre la berge. Ce sont de
grosses coupures... Normalement j'aurais mis rapidement des bandages
mais la je n'ai rien, donc j'attent en regardant le sang dégouliner
du bout de mes orteils. Le coucher du soleil est super beau et je me
dis a moi-même : "Faire preuve d'audace qu'il disait... Ca
t'apprendra!" c'est la première fois que j'ai l'occasion de voir
autant de mon propre sang, ça fait une belle flaque sur la roche d'un
rouge ecarlante, très jolie tout ca! Après 10 min mon sang arrête de
couler et je me lance dans l'eau. Pas besoin de vous dire que j'ai
hâte d'arriver, surtout avec mes morceau de peau d'orteil qui pendent
dans l'eau à chaque battement de pieds. Arrivé sur la plage je met
des bas pour éviter de trop salir les plaies, enfourche mon scooter et
part pour la pharmacie la plus proche (15 min).

Teinture d'iode, bandages et mon infirmiere personnel (Shawna) furent d'une grande aide pour la fin de la journee. Me voila relaye au repos pour quelques jours!

Koh Tao - Open Water PADI

Koh Tao est une petite ile au nord de Koh Phangan réputé mondialement
pour ses écoles de plongée et les nombreux récifs de coraux
avoisinants. J'ai choisi de suivre la formation PADI Open Water dans
l'école SunShine Diver et je suis très satisfait. Pour les plus
fortunes, je vous suggère l'école Ban qui est la plus prestigieuse de
l'ile.

La formation d'une durée de 4 jours, comprend 1 plongée en piscine et
4 en haute mer. Le tout est accompagné de plusieurs heures de
formation théorique sur DVD, 4 quiz et un examen final. Nous sommes
seulement 2 élèves pour ce cours et ca nous permet d'avoir un
enseignement très personalisé. Mon buddy s'appel Mark et il vient
d'Australie ou l'anglais est encore plus massacré que notre français
Québecois. Je comprend a moitier quand il parle mais on devient vite
de bon amis.

C'est vraiment difficile a croire comment on peut être confortable
sous 18m d'eau et respirer normalement. Seul aspect désagréable c'est
la pression de l'eau sur les oreilles qui nous force à compenser
constament en se bouchant le nez pour pousser de l'air dans les
oreilles. Fait intéressant pour les adeptes du snorkling, si vous
êtes tanner d'avoir de la buée dans votre mask, la méthode
officielle est de cracher un bon coup dans le masque et d'étendre la
salive un peu partout. Ca marche comme un charme!

J'ai vu des bancs de baracouda, des poissons clown, des nemo, des
trigger fish, des gros groupers, des coraux qui ressemblent à des
sapins de Noël, des serpents de mers et une foule d'autres choses dont
je ne connais pas le nom. C'est mieux que la plongée en apnée sauf
que on doit arrêter après 45 min car on a plus d'air et c'est plus
dangereux.

J'avais prévu quitter Koh Tao après ma formation mais je suis tombé
en amour avec l'île. Ce que j'aime des voyages non organisés c'est de
faire son propre horraire. Je suis donc resté 7 jours sur l'île et
j'avais même pas le goût de partir!!!! Cette toute petite ile est
entourée de superbes plages, en marchant dans le sable on croise
constamment des restos, des bars, des salons de massage, café
Internet, écoles de plongée. Voici en vrak ce que j'ai fait: rider en
scooter, nager avec les requins à Shark Bay, promenade en kayak jusqu'au Banana Rock Bar, regarder le coucher du soleil depuis High Bar, cours de salsa au coucher du soleil avec une chilienne top cannon, parler français anglais et espagnol à la même table, fumer la chicha en mangeant du steak au Reggea

bar,  Facebooker les 2 pieds dans le sable, massage thailandais dos
cou et tete, voir des francaises mettre du Sprite dans leur bière,
essayer pleins de restos ( mon top 2 : Mashed potatoes on Fried
chicken pepper and garlic avec un Iced coffea du resto Yang et le Pad
Thai chez Tukta)

Full Moon Party

Retour a l'hôtel on fait la sieste pour avoir des forces pour la nuit
blanche du Full Moon party ce soir. Je pars seul manger vers 8h dans
le resto exterireur de l'hôtel qui jouxte  la mer. Éclaire par des
lampions et lumières pandantes aux arbres l'ambiance est très
agréable. J'ai encore de la difficuleté à réaliser que je suis ici,
seul en Thailande, loin de tout mes repères et des gens que j'aime, de
la misère a croire que ce paradis est bien réel et qu'il est si
facile d'y vivre même pour moi qui ne planifi rien et qui se laisse
porté par l'instant du moment. Je m'y habitu tranquilement mais je
vous garanti que mon objectif d'être frappé par la diversité
culturelle et environnementale est atteint depuis longtemps.

On m'apporte une Baracouda sauce Thai, du riz et une bière (450B) et
j'ai mon plus gros orgasme gastronomique à ce jour!!!! Wowowowow!!!
C'est juste trop bon! J'aime la vie!

Je reveille Shawna et on part en "taxi" vers le full moon party. Le
taxi est en fait un pickup Ford ou l'on est assis dans la boîte
arrière en compagnie de 5 suédois dont 3 sont debout aggripés sur le
devant et chante a  pleine gorge dans leur langue natale. Des hordes
de touristes chaudaille s'entassent sur les pickups up et les motos
sur les 45 min de route qui mènent a Hat Rin.

Arrivée sur place les rues sont bondées de gens avec pleins de motifs
peint sur le corps avec de la peinture fluoressante, le tout denant un
aspect tribal au party. Partout la musique trance bourdonne, multitude
de kiosques offrent bucket et nourriture de tout genre. J'evalue a
15000 le nombre de personne à ce party.

J'attrappe un bucket et un pilon de poulet fri et gogoggo for the
beach!! Outch c'est fort mon bucket!!! Une pleine bouteille de 40% avec
Redbull en prime! Arrivée sur la plage c'est le chaos! L'alcool coule
a flow, la plage au complet est un gigantesque dance floor, la mer
sert de pissoire pour tout le monde. C'est pas chic de voir une belle
femme accroupie cullote baissée pour tanter d'uriner dans la mer et qui tombe dans l'eau, trop saoul pour garder l'equilibre. J'escalade une echelle de corde sur la facade d'un bar et debouhe sur une glissade d'eau malade menant sur la plage. De retour sur mes pieds j'appercois un long baton en feu maintenu au dessu du sol par 2 thai, les touristes se bousculent pour faire du limbo en dessous! Plus loin une anneau de feu  est aussi suspendu et plusieurs sautent dedans, suivi d'une corde a danser de feu! La plupart ressortent de la avec quelques jolies brulures de guerre.

Je fini mon bucket et entre dans le plus haut bar pour voir de haut cette debauche legendaire. Des feux d'artifices eclatent dans le ciel et tout le monde hurlent de joie. Au bar je resiste a la tentation d'essaye le Happy Shake (milk shake aux mushroom) et le laughing gaz (des balounnes de gaz qui une fois consommee donne un buzz court et intense suivi d'un mal de tete tout aussi intense) et je commande une grosse Chang.

On danse comme des fou!!! merci mes cours de salsa pour m'avoir debarre le bassin, ca fait effet sur les petites Polonaises tout autours! Je succombe a la tentation de me faire peinturer le corp par une jeune thailandaise. Il y a des blacklights qui eclairent un grand drap noir avec tout les mofis, je choisi un dragon bleu et rouge sur tout mon bras droit et le drapeau du Canada sur l'autre bras(350B). On marche, on se fait pleins d'amis, les cliniques medicanles sont pleines de soulons ensanglantes et le tout semble routine pour les gens du coin. Il y a de jeunes couples etendus dans le sable au milieux de tous le monde qui s'embrassent langoureusement ignorant les paparazzis, d'autres copule dans l'eau a la vue de tous!!! OMG!! Ou suis-je!!

On danse jusqu'au lever du soleil, je me prend une autre biere et je m'assoie pour contempler ce spectacle deroutant. Le soleil se leve et un multitude de gens sont endormi dans le sable, saoul mort et les gens s'amusent a les entourer de bouteilles vides pour les prendre en photo. Les bars sont toujours ouvert il est redu 8h et les pistes de danses grouillent encore de monde. Moi j'en ai assez vue on rentre a l'hotel en pickup avec une gang de zombies desagreables qui chantent encore. Hangover day en vue pour Steph!